GUSTAVE FLAUBERT BIOGRAPHIE

BIOGRAPHIE DE GUSTAVE FLAUBERT 

"<yoastmark

Brève biographie de Gustave Flaubert

  1. Enfance et études

Gustave Flaubert né en 1821. Flaubert a grandi dans un lieu bucolique, l’hôtel Dieu de Rouen où son père était un chirurgien réputé. Cette enfance a suscité par la suite une forme de tristesse et c’est de son père que Flaubert a tiré son goût de l’observation.

  • 1832/1839 : Flaubert est élève au lycée de Rouen. Il est doué mais dissipé. Comme tous les jeunes de son époque il est porteur d’une exaltation romantique, héritier du René de Chateaubriand.
  • Au cours de l’été 1836 Flaubert rencontre Elisa Schlesinger. Elle est alors mariée. Il lui enverra la première lettre  de 35 ans plus tard lorsque celle-ci sera veuve. Elisa Schlesinger inspirera le personnage de Madame Arnoux dans l’Education sentimentale (1869).
  • 1842 1844 : Flaubert étudie  le droit à Paris. Il se lie d’amitié avec Victor Hugo dont il est admiratif alors qu’il écrit la première version de L’éducation sentimentale.

2. La Jeunesse

Flaubert craint toujours une nouvelle crise. Il trouve alors le repos dans sa propriété près de Rouen. En 1846 il perd son père et sa sœur ces deux décès le plongent dans la mélancolie. Il se dévoue à sa mère et renonce à la vie mondaine.

Ensuite il voyage et consacre du temps un de ses amis, nous une liaison avec Louise Collet. La correspondance entretenue avec cette femme renseigne sur son travail et ses convictions d’auteur.

Au retour d’un voyage en Égypte Flaubert consacre 53 mois à écrire de Madame Bovary. Le roman fait scandale mais lui vaut la célébrité. Il sera acquitté lors du procès.

En 1858, Flaubert entreprend un voyage en Tunisie et prépare la rédaction de Salammbô qui paraît en 1862.
Par la suite il reprend le projet qu’il a déjà abandonné 3 fois de l’éducation sentimentale .

Flaubert est repris par ses crises. En 1872 il perd sa mère et ses amis les plus chers Sainte-Beuve, en 1869 Jules de Goncourt en 1870 et George Sand à 1876.

Puis, Flaubert passe ses dernières années à sauver sa nièce de la faillite et y consacre toute sa fortune. À ce déboires financiers s’ajoutent les déceptions littéraires telles que la tentation de saint Antoine en 1874 et de son essai dramatique le candidat en 1874 également.

Ensuite, rendu amer par ses difficultés, Flaubert publie le roman  satirique Bouvard et Pécuchet à la suite de nombreuses recherches et qu’il laissera inachevé .

Toutefois en 1877 les trois contes connaissent un vif succès. La nouvelle génération menée par Zola voit là un chef-d’œuvre. Flaubert a également la joie de voir triompher son filleul Maupassant dont il avait favorisé l’entrée dans le milieu.

Mais Flaubert meurt en 1880.

L’écriture et les influences de Gustave Flaubert

3.Flaubert est le réalisme

  • L’influence romantique
    Flaubert est l’héritier de Victor Hugo et surtout de Chateaubriand. Il a grandi dans la période du romantisme et son imagination s’en trouve imprégnée. Flaubert témoigne de l’importance du réalisme, par son portrait de la bourgeoisie, ses personnages portent l’empreinte du romantisme.

Exemple : les grands rêve de liberté, les élans amoureux des madame Bovary témoignent de cette influence romantique.

  • La méthode réaliste
    Flaubert passe sa jeunesse dans le milieu médical où l’observation est de mise. (par exemple les déterminismes physiologiques ).
    Flaubert s’inspire généralement de faits divers qui lui sont contemporains ou historiques. Il fait donc des recherches précises, des enquêtes minutieuses (les personnages, leur attitude, les lieux qui leurs sont attachés …)

Exemple: l’empoisonnement d’Emma à la fin de madame Bovary est le fruit de recherches très précises dans les traités médicaux pour connaître les effets de l’empoisonnement. De même, dans l’éducation sentimentale la description de l’atmosphère parisienne de 1840 à 1851 est le fruit de recherches historiques.

  • L’objectivité
    Ainsi pour atteindre à l’objectivité, Flaubert se montre détaché. Il s’efforce d’être impartial. Il montre les effets de l’hérédité et du milieu, des événements, de la situation qui déterminent les actes des personnages.
    Flaubert ne porte donc aucun jugement sur ses personnages, quelle que soit leur attitude.

Courte bibliographie de Flaubert

Madame Bovary (1849)
L’éducation sentimentale (1869)
Trois contes (1877)

Nous espérons que cette brève biographie de Gustave Flaubert te sera utile.

Pour aller plus loin:

https://www.commentaireetdissertation.fr/commentaire-de-texte/

etdissertation.fr/reviser-le-bac-de-francais/

D’autres biographies peuvent t’intéresser:

Albert Camus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.